AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 67 ème Mostra de Venise

Aller en bas 
AuteurMessage
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: 67 ème Mostra de Venise   Ven 30 Juil - 22:59

Compétition officielle :



Black Swan de Darren Aronofsky (Etats-Unis) (film d'ouverture)
La Pecore Nera de Ascanio Celestini (Italie)
Somewhere de Sofia Coppola (Etats-Unis)
Happy Few d' Antony Cordier (France)
La Solitudine Dei Numeri Primi de Saverio Costanzo (Italie)
Ovsyanki (Ames silencieuses) d'Aleksei Fedorchenko (Russie)
Promises Written In Water de Vincent Gallo (Etats-Unis)
Road To Nowhere de Monte Hellman (Etats-Unis)
Balada Triste De Trompeta d' Alex de La Iglesia (Espagne)
Vénus Noire d' Abdellatif Kechiche (France)
Postmortem de Pablo Larrain (Chile, Mexique, Allemagne)
Barney's Version de Richard J. Lewis (Canada, Italie)
Noi Credevamo de Mario Martone (Italie, France)
La Passione de Carlo Mazzacurati (Italie)
13 Assassins de Takashi Miike (Japon)
Miral de Julian Schnabel (Etats-Unis, France, Italie, Israël)
Potiche de François Ozon (France)
Meek's Cutoff de Kelly Richard (Etats-Unis)
Norwegian Wood de Tran Anh Hung (Japon)
Attenberg, Athina de Rachel Tsangari (Grèce)
Detective Dee And The Mystery Of The Phantom Flame


Citation :

Tout ceci sans compter les films présentés hors compétition, qui devraient voir les frères Affleck débarquer pour The Town et I'm Still There. L'incroyable Machete de Robert Rodriguez viendra faire diversion face aux Takashi Miike, John Turturro et autres John Woo.

Une Biennale qui se tiendra du 1er au 11 septembre prochain et qui aura pour président du jury Quentin Tarantino, ça ne se refuse pas !


http://www.toutlecine.com/cinema/l-actu-cinema/0001/00017632-la-selection-officielle-de-la-67e-mostra-de-venise.html
Revenir en haut Aller en bas
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Sam 4 Sep - 11:57

Citation :
Quentin Tarantino n'a visiblement pas que des amis dans la presse italienne. Selon certains médias, le président du jury du 67e festival de Venise aurait trop d'amis au sein de la compétition... au moins trois.




Premier d'entre eux, l'ex du réalisateur américain Sofia Coppola qui brigue le Lion d'or avec son nouveau film Somewhere. Deuxième suspect, le Japonais Miike Takashi, coupable d'avoir montré il y a trois ans au Lido un film hommage aux westerns spaghetti dans lequel apparaît Quentin Tarantino. Enfin troisième empêcheur de juger en rond, le cinéaste américain Monte Hellman qui a été un des producteurs de Reservoir Dogs.

Nous verrons bien à la fin du festival si l'un de ces prétendants figure au palmarès. Si Quentin Tarantino ne nie pas connaître beaucoup de personnes, il se défend : « mon intégrité parle d'elle-même

http://www.excessif.com/cinema/actu-cinema/news/venise-quentin-tarantino-accuse-de-collusion-6058011-760.html
Revenir en haut Aller en bas
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Dim 12 Sep - 12:17

Citation :


Quentin Tarantino et son jury ont décerné le Lion d'or de la 67e Mostra de Venise à "Somewhere" de Sofia Coppola. Vincent Gallo est sacré Meilleur acteur. Jerzy Skolimowsk, Alex Iglesia et Monte Hellman sont également distingués.


Réalisateur féministe (Kill Bill , Boulevard de la mort), Quentin Tarantino est-il aussi un Président de jury féministe ? Après Margarethe Von Trotta en 1981, Agnès Varda en 1985 et l'Indienne Mira Nair en 1991, Sofia Coppola est la quatrième femme de l'Histoire de la Mostra à recevoir le Lion d'or. Son quatrième long métrage, Somewhere (dont on a dit ici tout le bien qu'on en pensait) raconte la relation de Johnnie Marco, jeune star de cinéma, avec sa fille Cleo, venue lui rendre visite au Chateau Marmont, luxueuse résidence de Los Angeles.



Découverte à Cannes en 1999, à la Quinzaine des Réalisateurs, avec son fascinant coup d'essai, Virgin suicides, la cinéaste avait présenté à Venise son film suivant, le très prisé Lost in Translation(Oscar du Meilleur scénario). Son troisième opus, Marie-Antoinette, présenté en compétition sur la Croisette, y avait reçu un accueil mitigé, ce qui avait semble-t-il fortement contrarié son papa Francis Ford... A 39 ans, Sofia Coppola, mère d'un deuxième enfant depuis le mois de juin dernier, reçoit aujourd'hui une des récompenses les plus convoitées du 7ème Art, décernée à l'unanimité selon le Président Tarantino. Signalons qu'une mini-polémique avait agité la Mostra ces derniers jours, certains journalistes contestant la partialité de QT, qui aurait été jadis le boyfriend de la réalisatrice (on se souvient que la Palme d'or qu'il avait attribuée à Fahrenheit 9/11 avait déjà été controversée). En recevant son prix, la lauréate a remercié son père ainsi que son compagnon Thomas, leader du groupe Phoenix, qui a composé la BO de Somewhere.



Le jury de Tarantino a choisi de récompenser un nombre restreint de films. Parmi eux, on ne compte (comme l'an dernier) aucun Français (Kechiche comme Ozon comptaient pourtant d'ardents supporters parmi les festivaliers), aucun Asiatique, et -fait beaucoup plus rare à Venise- aucun Italien. On savait que Tarantino était fan de Balada triste de trompeta de l'Espagnol Álex de la Iglesia, une fresque haute en couleurs sur fond de franquisme (à la fin de la projection officielle, il a applaudi à tout rompre). Son jury lui a finalement décerné deux récompenses, et pas des moindres : Prix du scénario et Prix de la Mise en scène.



Si le film réalisé par Vincent Gallo, Promises written in water, n'a pas convaincu grand-monde, sa composition de Taliban traqué dans une forêt hostile dans Essential Killing de Jerzy Skolimowski a en revanche fait l'unanimité. Invisible pendant toute la Mostra, Gallo n'est évidemment pas venu chercher son prix d'interprétation, c'est donc son réalisateur qui y est allé à sa place. Skolimowski, revenu au cinéma en 2008 (Quatre nuits avec Anna) après près de 20 ans d'absence, est ensuite remonté sur scène pour recevoir le Prix spécial du jury.



A propos de revenant, Monte Hellman présentait cette année en compétition Road To Nowhere. Le film a divisé, mais le jury de Tarantino en a profité pour saluer le parcours d'une de ses idoles, l'auteur de Macadam à deux voies (Two-lane blacktop), qui n'avait jusqu'à présent reçu aucune récompense majeure dans un grand festival. A noter qu'en 1992, Hellman avait été pressenti pour réaliser Reservoir Dogs, qu'il s'est finalement contenté de coproduire.



Alors qu'on attendait Natalie Portman ou Catherine Deneuve, c'est une débutante, Ariane Labed, comédienne française née en Grèce, qui décroche la Coupe Volpi de la Meilleure actrice. Elle incarne Marina, fille un brin asociale d'un père mourant, dans Attenberg, deuxième long métrage d' Athina Tsangari, également plasticienne.



Une actrice de Black Swan d'Darren Aronofsky figure bien au palmarès (marqué par une forte présence américaine), mais c'est Mila Kunis, la jeune danseuse, rivale de Natalie Portman. Née en Ukraine en 1983, l'actrice, vue dans Sans Sarah rien ne va ! et Le Livre d'Eli, reçoit le Prix Marcello-Mastroianni du Meilleur espoir.

Julien Dokhan et Eric Kervern


Le Palmarès

Lion d'or : Somewhere de Sofia Coppola

Lion d'or spécial pour l'ensemble de son oeuvre à Monte Hellman, réalisateur de Road To Nowhere

Lion d'argent de la Mise en scène : Balada triste de trompeta de Álex de la Iglesia

Prix spécial du jury : The Essential Killing de Jerzy Skolimowski

Coupe Volpi du Meilleur acteur : Vincent Gallo pour Essential Killing de Jerzy Skolimowski

Coupe Volpi de la meilleure actrice : Ariane Labed pour Attenberg de Athina Tsangari

Prix Marcello Mastroianni du Meilleur espoir : Mila Kunis pour Black Swan de Darren Aronofsky

Osella du Meilleur scénario : Balada triste de trompeta de Álex de la Iglesia

Osella de la Meilleure contribution technique : Mikhail Kritchman, chef-opérateur du Le Dernier voyage de Tanya (Ovsyanki) de Aleksei Fedorchenko






http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18597546.html
Revenir en haut Aller en bas
Heathcliff
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 16089
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : 9-3

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Dim 12 Sep - 12:23

Le palmarès :

Lion d'or : Somewhere, de Sofia Coppola (à l'unanimité d'après les dires du Président du Jury, Quentin Tarantino)

Lion d'argent : Alex de la Iglesia pour A Sad Trumpet Ballad

Prix Spécial du Jury : Essential Killing de Jerzy Skolimowski

Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine : Vincent Gallo dans Essential Killing

Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine : Ariane Labed dans Attenberg

Prix Marcella Mastroianni de la meilleur révélation : Mila Kunis dans Black Swan

Prix Osella pour la meilleur contibution technique : Silent Souls (Ovsyanki) d'Aleksei Fedorchenko

Lion d'Or spécial pour l'ensemble de sa carrière : Monte Hellman

Palmarès très polémique :

Citation :
Le palmares du festival de Venise 2010

Le Lion d'or du 67e festival de Venise a été décerné à Somewhere, de la réalisatrice Sofia Coppola . Découvrez le palmarès complet du festival de Venise 2010 "Rien d'autre ne m'a influencé que la qualité des films" et "Le film de Sofia l'a emporté à l'unanimité". Ces deux phrases prononcées par Quentin Tarantino au moment de la remise du Lion d’Or sonnent comme des justifications. Elles disent surtout que le festival de Venise va devoir affronter la tourmente médiatique. Car pour cette 67ème Mostra de Venise, le jury présidé par QT a sacré des amis ou des proches du cinéaste pop. 6 ans après la Palme d’Or attribuée à Michael Moore (cinéaste produit - comme Tarantino - par les Weinstein) par Tarantino, ce palmarès prête une nouvelle fois le flanc aux soupçons de népotisme.
Sofia Coppola, son ex, reçoit donc le Lion d’Or pour un film qui a divisé la critique. Certains évoquent son film le plus faible, et parlent d’une bluette existentielle qui tourne en rond, ne retrouvant jamais la beauté sensuelle et envoutante de Lost in Translation . D'autres louent l'interprétation et surtout l'incroyable talent de la réalisatrice à filmer la solitude et l'ennui...
Monte Hellman , cinéaste 70’s qui présentait un long métrage en compétition repart avec un Lion d’Or spécial. On précisera que Monte Hellman est l’un des cinéastes fétiche de Tarantino et surtout le producteur de son premier film...
Le Palmarès a également récompensé Alex de La Iglesia pour La Balada triste de trompeta du Lion d'argent de la Meilleure mise en scène et du prix du meilleur scénario.
Le Prix spécial du jury va à Essential killing du Polonais Jerzy Skolimowski . Et Vincent Gallo reçoit le prix de la Meilleure interprétation masculine pour le rôle principal de ce film
Le prix de la Meilleure interprétation féminine récompense Ariane Labed pour sa prestation dans "Attenberg".
On notera que les grands favoris ont tous été écartés. Rien pour Vénus Noire , ni pour l’Asie revenue en force et rien, surtout, pour le film chilien Post Mortem , de Pablo Larrain . Ce film acclamé à Venise revient sur le coup d'Etat au Chili à travers le parcours d’un employé de la morgue de Santiago. Un Palmarès est toujours injuste, mais ces choix (au moins les deux premiers) vont forcément alimenter les critiques des journalistes qui, depuis le début du festival, pointaient du doigt les conflits d’intérêt du cinéaste-président-du-jury.

http://www.premiere.fr/Cinema/Photos/Reportages/VIDEOS-Festival-de-Venise-2010-le-palmares-complet/Lion-d-or-Special-Monte-Hellman-pour-Road-to-Nowhere

C'est dommage ça gâche la fête et dé-crédibilise tout
Revenir en haut Aller en bas
Heathcliff
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 16089
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : 9-3

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Dim 12 Sep - 12:24

A bah merde, nos posts se sont croisés
Revenir en haut Aller en bas
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Dim 12 Sep - 12:32

Les grands esprits se rencontrent

Je jugerai le film une fois en salle avant de porter mon avis,mais bon si ça s'averre vrai j'en ai un peu marre que ce petit monde se congratule entre eux(Déja l'affaire Huppert-Haenecke m'avait bien énervé).Mais jugeons en salle avant.

Quand a Monte Hellman je pense que c'est un lion d'or mérité pour l'ensemble de sa carrière


Dernière édition par Killzeus le Dim 12 Sep - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heathcliff
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 16089
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : 9-3

MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   Dim 12 Sep - 12:40

Oui bien sur le verdict de la salle est le meilleur mais enfin bon le mal est fait.


Le film de Pablo Larrain, Post Mortem m'intéresse grandement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 67 ème Mostra de Venise   

Revenir en haut Aller en bas
 
67 ème Mostra de Venise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les performances du cinéma :: Récompenses-
Sauter vers: