AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma fan-fic de Détective Conan: "Conan à Hollywood".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cineternel
Utilisateur
Utilisateur


Messages : 2785
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Ma fan-fic de Détective Conan: "Conan à Hollywood".   Mar 29 Mar - 15:20

Ca me trottait dans la tête depuis un instant, cette envie de faire un fan-fic sur un cross-over impossible entre les univers de Détective Conan et de l'univers animé de Warner Bros, et bah voilà je me lance !

Juste pour préciser, je ferais ma fic au fur et à mesure, ce qui me permettra de développer l'histoire et de tenter de retranscrire le suspense du manga original, mais j'ai déjà les éléments principaux de l'ensemble de l'histoire.



"Je suis le lycéen détective Shinichi Kudo ! Un jour où je m'amusais dans un parc d'attraction avec mon amie d'enfance Ran Mouri, j'ai surpris une transaction illégale opérée par un homme en noir, Vodka. Tandis que j'observais discrètement, je n'ai pas vu son complice, Gin, se glisser derrière moi et m'assommer dans le dos. Il m'a fait absorber une étrange substance, et l'instant d'après... j'étais redevenu petit.

Alors que j'expliquais la situation à mon voisin, le professeur Agasa, j'ai été surpris par l'arrivée de Ran. Quand elle m'a demandé mon nom, j'ai improvisé Conan Edogawa. Afin de retrouver la trace des hommes en noir, j'ai emménagé chez Ran dans l'agence de détective de son père. Mais Kogoro Mouri est un détective raté qui ne doit sa soudaine popularité à... enfin vous avez compris !

Pour mon plus grand malheur, mes enquêtes aux côtés de Kogoro et Ran ont capté l'attention de trois de mes camarades de classe (Genta, Ayumi et Mitsuhiko) qui, sur un coup de tête, ont décidé de former le groupe des Detective Boys. Non pas que ça me plaise d'embarquer des enfants dans des affaires dangereuses, ce sont plutot eux qui m'ont embarqué de force. Enfin... Ils font quand même du bon boulot.

Au milieu de toutes ces affaires, j'ai fini par retrouver la trace des hommes en noir. Lorsqu'à l'issue d'une affaire, la coupable Akemi Miyano fut assassinée par Gin, sa soeur Shiho se rebella contre l'organisation et fut condamnée. Créatrice d'une drogue mortelle, elle l'absorba pour mettre fin à ses jours et rajeunit à son tour, lui permettant d'échapper à la vigilance de Gin. Devenue depuis l'écolière Ai Haibara, elle m'est d'une aide inestimable dans ma lutte contre l'organisation noire.

L'emprise de l'organisation s'étend bien plus loin que je le pensais et, avec les jours, le nombre de leurs membres ne cesse de grandir. Mais je ne cesserais jamais le combat. Je les exposerais tous jusqu'au dernier et je découvrirais l'identité de celui qui tire les ficelles.

Même si je suis devenu petit, j'ai encore l'esprit d'un adulte. Résolvant toutes les affaires les unes après les autres, il n'y a qu'une seule vérité et le nom de celui qui la prodigue est Détective Conan !"



Chapitre 1: Conan à Hollywood.

Hollywood. La dernière fois que j'y suis venu, c'était il y a quelques années. J'étais alors encore Shinichi Kudo. Ma mère, Yukiko Kudo, une ancienne actrice, nous y avait emmené Ran et moi pour rencontrer sa vieille amie Sharon Vineyard. Elle est morte, il y a peu. Je n'ai découvert que peu de temps après que Sharon et sa fille Chris Vineyard n'étant en fait qu'une seule et même personne ayant maîtrisé le secret de la jeunesse éternelle. Dans l'organisation noire, elle est connue sous le nom de Vermouth, maîtresse du déguisement. Et elle connait mon identité. Celle d'Haibara également.

Aussi n'étais-je pas enjoué lorsque Kogoro reçut cet appel de la célèbre idole japonaise Yoko Ogino à la rejoindre en Amérique, sur le tournage d'une super-production dont elle est la vedette principale. Non pas que la réaction de Kogoro m'étonne cela dit ! Il traverserait des océans entiers pour la voir, le Pacifique pour être plus précis.

Je n'étais pas plus étonnée par la réaction de Ran qui, croyant bien faire, nous avait emmené moi, Haibara et les enfants. Le professeur est également du voyage bien entendu. Bah, j'ai cru comprendre que Genta, Mitsuhiko et Ayumi étaient réjouis à l'idée de rencontrer Bugs Bunny, et j'avoue que j'en avais assez d'entendre le thème de Kamen Yaiba chanté à longueur de temps.

Et nous voilà, Haibara et moi, à payer encore le prix de notre apparence de jeunes enfants de 7 ans. Comme si les dessins-animés m'intéressaient. Rien ne me plait plus qu'une belle enquête. D'ailleurs, comme disait Holmes à Watson, juste avant les chutes de Reichenbach...

"Conan-kun... L'avion va bientôt se poser."

Eurrrh... Je vous en parlerais une autre fois.

"Oui, Ran nee-san !"

Et voilà, encore à prendre mon ton de gentil enfant innocent et à employer des termes normalement attribués à des personnes plus âgées. En temps normal, on a le même âge. Bon sang, ce jeu m'épuise. Cela finira t-il donc un jour ?

"Eh, Conan-kun ! Tu crois qu'on va pouvoir parler à Bugs Bunny ?"

Ca, c'était Ayumi. Une gentille fille, mais j'aimerais qu'elle me serre de moins près quelques fois.

"Je ne pense pas. Après tout, c'est une grande vedette, et le potentiel d'attraction des grandes vedettes tient aussi à leur inaccessibilité."

Bien vu Mitsuhiko ! Mais tu devrais assumer un peu ton âge de temps en temps. Les enfants de 7 ans ont besoin de rêves.

"Eh ! Tu oses contredire Ayumi ?"

Ca, c'était Genta.

"Allons, les enfants, du calme ! Prenez un peu exemple sur Ai."

C'est sûr que c'est difficile de faire plus sage. Le truc, c'est que cette fois elle ne l'était pas.

"Professeur ! J'espère que vous avez pensé à prendre vos rations. Je ne pense pas que votre estomac puisse supporter la nourriture locale."

Ah, ah... Qu'est-ce que je disais ! Pas si sage, la gentille petite fille !

"Eh ! Un peu de silence derrière !"

Et voilà ! Kogoro qui râle. Il est assis à deux places de moi, Ran nous séparant.

"-Je te jure ! Qu'est-ce que tu avais à leur parler du voyage ? A la base, c'est moi que Yoko avait invité.
-Mais enfin papa ! Nous n'allions pas laisser Conan-kun tout seul. Et puis, les enfants sont contents. Pas vrai, les enfants !"

"OUIIIII !"
crièrent trois des intéressés. Aïe mes oreilles !


Et nous voilà atterris. Un agent de la Warner nous attendait à la descente de l'avion pour nous conduire aux studios. La voiture était vraiment luxueuse. Vous imaginez l'enthousiasme des enfants.

"Charmante attention de la part des producteurs !"

Le chauffeur jeta un instant un regard à son rétroviseur.

"Excusez-moi, mais seriez-vous par hasard le célèbre détective Kogoro Mouri ?"

Il se sait pas qui il doit conduire ? Sérieusement ?

Remarquez, c'est vrai qu'il doit en voir du beau monde !

Kogoro prit son ton le plus solennel et déclara.

"-Lui-même !"
--Ca alors ! Je suis l'un de vos plus grands admirateurs !
-Oh ! Vous m'embarrassez !"


Dieu sait pourquoi, je n'en crois pas un mot. Celle qui semblait vraiment embarrassée dans l'histoire, c'était plutôt Ran. Qui aurait imaginé que la réputation de Kogoro dépassait les frontières du Japon (chose qui n'était jamais arrivé à Shinichi, je précise !) ? Il est loin le temps où tout le monde confondait Kogoro avec un célèbre astronaute.

Et ce qui m'exaspère le plus, moi, dans l'histoire, c'est que c'est MOI qui ait résolu toutes ces enquêtes. Ces hommes en noir... Un jour, je leur ferais payer tout ce par quoi j'ai dû passer pour arriver jusqu'à eux...

Tandis que Kogoro et le chauffeur discutaient, Ran interrogeait l'agent de la Warner. A la grande joie des enfants (moins deux), nous apprenions que nous allions pouvoir cotoyer Bugs Bunny et Daffy Duck puisque Yoko tourne un film en leur présence. Je me suis toujours demandé combien de dents carriées pouvait avoir le lapin pour parler sans cesse de son médecin.

Et nous voilà arrivés devant le studio... Je n'imaginais pas encore la sordide histoire qui allait s'y dérouler.



Preview:

Une actrice à la réputation grandissante ! Un lapin super-star de cartoons ! Un canard jaloux de la popularité de son rival ! Une sombre histoire de meurtres !

Dans les studios mythiques, un être sans scrupule a bafoué la première règle d'or des toons, et nous voilà avec un cadavre sur les bras. L'attitude de Bugs Bunny devient suspecte. Et les ombres d'un passé oublié ressurgissent.

Qui a pu figer ainsi le rire dans un silence macabre ? Alors qu'un personnage mythique fait son apparition, le mystère s'épaissit de minutes en minutes.



Next Conan's Hint:

Du gaz hilarant.


La prochaine fois, la blague qui tue !
Revenir en haut Aller en bas
cineternel
Utilisateur
Utilisateur


Messages : 2785
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: Ma fan-fic de Détective Conan: "Conan à Hollywood".   Mer 6 Avr - 15:20

Ouais, bon, je comptais poster la suite prochainement (je pense que je le ferais quand même), mais du coup mon histoire est rendue caduque à cause d'un gros rebondissement du manga que je viens à peine d'apprendre.

Spoiler:
 

Et voilà, je suis parti pour retravailler le chapitre 1 du coup.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma fan-fic de Détective Conan: "Conan à Hollywood".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Animé] Détective Conan
» Détective Conan chez 7 Eleven
» Détective Conan
» Détective Conan
» [MANGA/ANIME] Détective Conan (Meitantei Konan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum Général-
Sauter vers: