AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Proie (Eric Valette)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylar
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4904
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 11:28



Synopsis :
Un braqueur s’évade de prison pour traquer son ancien codétenu, un tueur en série qui a entrepris de lui coller ses crimes sur le dos. Une policière de la Brigade des Fugitifs se lance à la poursuite du braqueur, devenu bien malgré lui l’ennemi public numéro 1. Quand chacun des protagonistes aura été au bout de lui-même, qui sera le chasseur, et qui sera la proie ?
Revenir en haut Aller en bas
Sylar
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4904
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 11:31

Vraiment pas terrible ce thriller.
Ca part d'un postulat sympa à défaut d'être original.
Mais c'est bourré d'invraisemblances et de grosses ficelles. La storyline est sans surprise et prévisible.
Pas non plus aidé par la mise en scène. Bon même si on a 1 ou 2 moments vaguement efficaces ou nerveux, c'est globalement mou et ça fait rarement décoller l'ensemble. J'ai pratiquement eu l'impression de mater un épisode de Julie Lescaut de luxe.
Concrètement on a d'abord une séquence carcérale qui nous déboule une succession de clichés (des gardiens conars beaufs, des prisonniers cons et bourrins)
Puis lorsque la réelle intrigue prend place, on a grosso modo un film construit autour de 2 grosses courses poursuites au cours desquelles Dupontel se transforme en Jason Bourne et entre lesquelles se developpe une enquete mollassonne. A aucun moment Eric Valette ne parvient a donner a son film la dimension qui lui donnerait un minimum de panache.
Quant à l'interprétation, c'est ou sans conviction (Dupontel, Taglioni, Lopez) ou surjoué a la limite du ridicule (Stéphane Debac en psychopathe bien fendard essayant désespérément de donner un coté malsain a son perso jememarre ).
Et en prime, le plan final est horriblement gnangnan Mad
Peu voir aucun interet
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56837
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 11:35

Laughing

Merci Sylar.

_________________
Anciennement  Tayelore, Captain mind fucker, Captain Please Ken, super mind fucker man ou toto pour les intimes.

................................................

Jor El :"You have given them an ideal to aspire to, embodied their highest aspirations. They will race, and stumble, and fall, and crawl and curse and finally they will join you in the sun, Kal-El"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
Chanandler Bong
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 6613
Date d'inscription : 02/05/2010
Localisation : au bar, en train de se taper une vodka martini !

MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 11:35

Sylar a écrit:
Vraiment pas terrible ce thriller.
Ca part d'un postulat sympa à défaut d'être original.
Mais c'est bourré d'invraisemblances et de grosses ficelles. La storyline est sans surprise et prévisible.
Pas non plus aidé par la mise en scène. Bon même si on a 1 ou 2 moments vaguement efficaces ou nerveux, c'est globalement mou et ça fait rarement décoller l'ensemble. J'ai pratiquement eu l'impression de mater un épisode de Julie Lescaut de luxe.
Concrètement on a d'abord une séquence carcérale qui nous déboule une succession de clichés (des gardiens conars beaufs, des prisonniers cons et bourrins)
Puis lorsque la réelle intrigue prend place, on a grosso modo un film construit autour de 2 grosses courses poursuites au cours desquelles Dupontel se transforme en Jason Bourne et entre lesquelles se developpe une enquete mollassonne. A aucun moment Eric Valette ne parvient a donner a son film la dimension qui lui donnerait un minimum de panache.
Quant à l'interprétation, c'est ou sans conviction (Dupontel, Taglioni, Lopez) ou surjoué a la limite du ridicule (Stéphane Debac en psychopathe bien fendard essayant désespérément de donner un coté malsain a son perso jememarre ).
Et en prime, le plan final est horriblement gnangnan Mad
Peu voir aucun interet

assez d'accord.... sauf que pêrso j'ai bien decollé lors des sequences des poursuite (surtout celle au debut) et j'ai trouvé Debac très malsain au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Sylar
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4904
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 11:57

Pour Debac si tu veux le souci que je lui ai trouvé, c'est qu'a aucun moment ii ne dégage la moindre ambiguité ou subtilité dans son jeu. Il fait quasi caricatural. L'archétype du monsieur "trop" tout le monde qui cache qqchose. Puis avec sa façon de parler qui pue le taré a 10km. Ne serait ce qu'avec la scène au debut ou il répond aux gardiens "mais arretez, je suis innocent" !
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56837
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   Sam 16 Avr - 13:16

Citation :
Puis avec sa façon de parler qui pue le taré a 10km. Ne serait ce qu'avec la scène au debut ou il répond aux gardiens "mais arretez, je suis innocent"!

troplol

_________________
Anciennement  Tayelore, Captain mind fucker, Captain Please Ken, super mind fucker man ou toto pour les intimes.

................................................

Jor El :"You have given them an ideal to aspire to, embodied their highest aspirations. They will race, and stumble, and fall, and crawl and curse and finally they will join you in the sun, Kal-El"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Proie (Eric Valette)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Proie (Eric Valette)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Proie (Eric Valette)
» Une affaire d'état de Eric Valette, graaaaaa
» One Missed Call (USA) (2008, Eric Valette)
» Eric noé
» Ambler, Eric

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Films sortis :: En ce moment dans les salles-
Sauter vers: