AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mamoru Hosoda (réalisateur)

Aller en bas 
AuteurMessage
cineternel
Utilisateur
Utilisateur


Messages : 2785
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Mamoru Hosoda (réalisateur)   Mer 5 Sep - 1:09

Mamoru Hosoda est un réalisateur et animateur japonais oeuvrant dans le domaine de l'animation, né en 1967 dans la préfecture de Toyama.



Il débute sa carrière en intégrant le studio Toei en 1991 en tant qu'animateur, travaillant sur différents films et séries du studio à cette époque, notamment Dragon Ball Z.

Par la suite, fort de cette première expérience, il passe le concours de la Toei pour devenir animateur et le réussit. Il réalise en 1999 son premier court-métrage d'une durée de 20 minutes: Digimon Adventure. Il renouvelle l'expérience l'année suivante avec une suite: Digimon Adventure: Our War Game (un moyen-métrage de 40 minutes cette fois). Toujours pour la Toei, il réalise son premier long-métrage, le film One Piece: Baron Omatsuri and the Secret Island en 2005.

Les deux films de Digimon Adventure sont sortis hors du Japon dans une version intégralement remaniée par les ayant-droits américains, ne préservant ainsi rien de la vision originale de Mamoru Hosoda et excessivement formaté et censuré pour le public jeunesse américain de l'époque (la série animée du même nom avait bénéficié du même traitement dégradant). Ces deux films et un autre sont ainsi sortis ensemble en l'an 2000 dans un film de compilation sobrement intitulé "Digimon le Film" et se sont fait démolir par la critique (ou, pour être exact, ce sont les modifications et les choix apportés par les ayant-droits américains qui se sont fait démolir en réalité).

Bien que ces premiers films soient essentiellement des films de commande à portée commerciale, Mamoru Hosoda a su y insuffler une patte auteuriste qui ne passe pas inaperçue. Après avoir réalisé les deux films de Digimon Adventure, Mamoru Hosoda est contacté par le studio Ghibli, la boîte du grand maître de l'animation Hayao Miyazaki, pour réaliser Le Château Ambulant. Hélas, les méthodes de travail spartiates de Miyazaki ne conviennent pas à Mamoru Hosoda qui préfère quitter le projet durant la pré-production. Le Château Ambulant sortira en 2004, réalisé par Miyazaki en personne, et rencontrera le succès qu'on lui connait aujourd'hui.

De son propre aveu, Mamoru Hosoda voyait le studio Toei comme une école qui lui a appris tout ce qu'il avait à savoir en matière de réalisation de films d'animation. Fort de cette expérience, Mamoru Hosoda quitte la Toei en 2005, juste après avoir réalisé le film de One Piece, et rejoint le studio Madhouse.

C'est là que Mamoru Hosoda conçoit son premier projet personnel: une adaptation de La Traversée du temps, une oeuvre très populaire qui a connu un grand succès au Japon et qui a maintes fois été adaptée à l'écran par de jeunes réalisateurs au début de leur carrière. Perpétuant la tradition, Mamoru Hosoda invente une relecture moderne de l'oeuvre située à l'époque contemporaine et se situant dans la continuité du roman original. La Traversée du Temps sort sur les écran en 2006 et rencontre un incroyable succès, remportant de nombreux prix de par le monde.

Suite à ce premier succès, Mamoru Hosoda se lance dans son premier projet entièrement original: Summer Wars. Le film reprend en grande partie l'intrigue du deuxième film de Digimon Adventure: Our War Game, mais en y apportant une dimension familiale qui renforce grandement l'impact de l'oeuvre. Mamoru Hosoda explique la jeunesse de cette oeuvre par une réalisation survenue au cours de son mariage où les membres de la famille de son épouse devenaient aussi ses proches et l'accueillaient comme l'un des leurs. Summer Wars est une ôde à la famille, aux valeurs qu'elle véhicule et à l'unité qu'elle incarne face à l'adversité.

Summer Wars sort sur les écrans en 2009 et est aussitôt reconnu comme un chef d'oeuvre de l'animation. On commence à parler de Mamoru Hosoda comme du nouveau grand maître de l'animation japonaise, la relève du grand Miyazaki, et les comparaisons avec le cinéma de Stanley Kubrick commencent également à se faire entendre. Depuis sa sortie, la réputation de Summer Wars ne cesse de grandir, considérés par certains comme l'un des plus grands films d'animation jamais crée.

En 2012 sort dans les salles le nouveau film très attendu de Mamoru Hosoda: Les Enfants-Loups, Ame et Yuki, pour lequel il a fondé son propre studio: le studio Chizu. Le film est cette fois une ôde aux jeunes mamans par le biais du personnage de la mère de Hana qui a été unanimement acclamée dès la sortie du film comme l'un des plus beaux exemples de mère-courage au cinéma. Mamoru Hosoda explique la genèse de cette nouvelle oeuvre quand de nombreuses femmes de son entourage ont commencé à grandir et à devenir mamans. Touché par leur sens nouveau des responsabilités et les trouvant encore plus belles, il a conçu cette nouvelle oeuvre comme un hommage à toutes ces mères aimantes prêtes à tout pour leurs "petits monstres". Mais au-delà, le film touche aussi au thème de la différence et de nombreuses scènes marquent les critiques.

Le bilan est sans appel: le film est acclamé par la presse, Mamoru Hosoda confirme qu'il incarne bien la nouvelle génération de grand maître de l'animation japonaise, les comparaisons avec le cinéma de Stanley Kubrick se font encore plus nombreuses et le film a un fort impact sur la presse. Fort du succès de Summer Wars, le film reçoit aussi un très bon démarrage en France, de nombreux spectateurs se déplaçant dans la cinquantaine de salles pour contempler le nouveau bijou du maître. Le film marque ainsi le premier vrai succès du réalisateur en France.

En trois films, Mamoru Hosoda a réussi à se faire une place parmi les grands noms du cinéma et est déjà considéré comme l'un des plus grands réalisateurs d'animation contemporains. Quelles magnifiques oeuvres, belles et touchantes, ce génie de l'animation nous réserve t-il ? Là-dessus, on aimerait tous avoir le pouvoir de saut dans le temps de l'attendrissante Makoto. Une chose est certaine: cet homme est plein de surprises !


Filmographie:

Digimon Adventure (1999), Toei.

Digimon Adventure: Our War Game (2000), Toei.

One Piece: Baron Omatsuri and the Secret Island (2005), Toei.

La Traversée du Temps (2006), Madhouse.

Summer Wars (2009), Madhouse.

Les Enfants-Loups, Ame et Yuki (2012), Studio Chizu en association avec Madhouse.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mamoru Hosoda (réalisateur)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autour du cinéma :: Personnalités du cinéma-
Sauter vers: