AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cineternel
Utilisateur
Utilisateur


Messages : 2785
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   Sam 20 Oct - 22:10



Bon, vu Astérix !

Je n'en attendais pas grand chose de ce film après l'atroce bouse de Thomas Langmann. Et finalement, plutôt une bonne petite surprise dans l'ensemble, même si le film n'est pas totalement une réussite.

Le gros point positif, et là c'est une première pour un film d'Astérix, c'est la réalisation. On a enfin l'impression de voir un vrai film live d'Astérix avec une réalisation assez travaillée, une photographie convaincante et des décors qui ne font pas toc. Après, il reste un côté BD mais mieux maîtrisé que dans les films précédents et qui est surtout accentué par la 3D.

Le scénario tente une approche plus fidèle de la BD en racontant avant tout une histoire (plus qu'une suite de sketchs comme Mission Cléopâtre) et l'humour est ma foi assez subtil, ce n'est pas les gros gags des opus précédents (malgré un "Je suis ton père" poussif qui n'a rien à faire là). Maintenant, en faisant subtil, on prend le risque que le public ne capte pas, et effectivement ça ne riait pas beaucoup et, au bout d'un moment, le film accusait certaines longueurs. Reste que les gags visuels sont de loin les meilleurs du film.

Le problème vient plutôt de l'enchaînement des événements qui, pour ceux qui connaissent l'histoire de la BD et du film d'animation, paraitra vite un peu superficiel en dépit de quelques excellentes séquences (la scène du Sanglier Bouilli est de loin supérieure à la scène de la BD, un hommage superbe à La Grande Vadrouille). A l'inverse, quelques scènes sont complètement sabordées (toute la séquence des tonneaux, moment phare de l'histoire originale, qui est complètement gâchée dans le film).

Enfin, des libertés ont été prises par rapport à l'histoire originale pour approfondir l'évolution psychologique des personnages, notamment la bataille finale qui prend un sens totalement différent de la BD.

Du point de vue des personnages, les scénaristes ont fait de véritables efforts pour essayer de les rendre plus intéressants qu'ils ne sont dans la BD. La grande thématique du film, c'est le passage à l'âge de raison et chacun des quatre personnages y passe. Si Goudurix est le jeune qui illustre le mieux cette idée, Jolitorax y est également soumis avec une histoire de romance sympathique (et toujours plus convaincante que la romance de l'opus de Langmann).

L'approche des deux personnages principaux est aussi intéressante dans l'idée avec une remise en question de leur relation, Astérix ne supportant plus le train de vie quotidien de la vie à deux et exprimant sans détour son mépris et sa pitié pour l'esprit simplet d'Obélix qui a du mal à le suivre dans ses raisonnements, se sentant supérieur intellectuellement. Là, l'humour subtil des scénaristes fait merveille car, dans ces moments tendus, les remarques les plus simples d'Obélix s'avèrent extrêmement perspicaces.

Tout le long du film, les deux personnages sont amenés à s'interroger sur leur relation et à décider s'ils doivent ou non se séparer pour faire chacun leur vie de leur côté et si cela met leur amitié en péril. Si Astérix a à présent envie de draguer les filles pour se bâtir un véritable avenir, il n'y a aucun succès et c'est ironiquement son compagnon qui finit par trouver quelqu'un, engendrant une jalousie qui empire encore les choses.

Si cette dimension permet de donner une certaine cohérence à cette aventure, soyons honnêtes, ça reste tout de fois très classique mais ça réserve quelques moments d'humour sympathique et, surtout, on ne s'attend pas à voir le duo dans ce genre de situation ce qui apporte un peu d'inédit.

Du côté des acteurs, Depardieu est meilleur que jamais en Obélix et il a une excellente alchimie avec Edouard Baer, le seul interprète d'Astérix jusque là à lui rendre la répartie aussi efficacement. Baer est des trois celui qui se rapproche le plus d'un véritable Astérix, ayant beaucoup plus de présence que ses prédécesseurs et jouant mieux sur les différentes facettes du personnage.

Après, le reste varie. Guillaume Gallienne est excellent en Jolitorax, plein de dérision, de même que Fabrice Luchini assez jubilatoire en César complètement mégalo (Luchini est nettement plus enclin à se livrer dans l'auto-dérision que ne le faisait Alain Delon). Vincent Lacoste ne m'a pas trop convaincu par contre, ayant eu à jouer une caricature de "d'jeuns" ridicule en laquelle lui-même ne semble pas croire.

Même Charlotte Lebon et Valérie Lemercier apportaient des présences assez plaisantes dans le film, apportant une dose d'humour et de bons sentiments sans jamais tenter d'en faire trop.

Les normands, par contre, ne servent strictement à rien et Dany Boon est l'acteur le plus insupportable du film, en faisant des tonnes. De même, Gérard Jugnot en chef pirate apparait à peine et ne marque pas vraiment.

Une petite pensée pour Michel Duchaussoy, immense acteur qui nous a quitté récemment et dont c'est l'une des dernières apparitions à l'écran. Malheureusement, il apparaissait déjà très affaibli physiquement dans son unique scène.

Enfin, on n'en parle pas beaucoup dans la promo, mais Atmen Kelif en personnage d'immigré qui se retrouve embarqué malgré lui dans les mésaventures des gaulois apporte une présence humoristique appréciable en dépit d'un rôle qui aurait pu être malvenu (je veux dire par là que l'idée de base n'est pas terrible, mais l'acteur a réussi à en faire quelque chose qui apporte un petit plus au film).

Bref, dans l'ensemble, un film loin d'être parfait et qui laisse un peu sur la fin sur certains aspects, mais néanmoins un très net progrès par rapport aux trois films précédents. Ce film regroupe à lui seul plusieurs des meilleurs éléments (et de loin) que j'ai vu dans un film d'Astérix, même s'il est loin d'être parfait pour autant et qu'il joue moins sur l'humour que les deux opus précédents.

Mais il m'a néanmoins convaincu qu'il était possible de faire un vrai film d'Astérix à partir de ces éléments. Déjà là, le film se veut plus sincère, moins bling-bling et il évite de sombrer dans la comédie populaire popularisée dans la saga par l'opus de Chabat. Les intentions étaient là, les ambitions aussi, et si tout n'est pas réussi, l'effort est louable et le résultat est plutôt sympathique dans l'ensemble. Reste que ceux qui s'attendent à un nouveau Mission Cléopâtre risquent d'en sortir déçus car le film s'éloigne considérablement de ça.
Revenir en haut Aller en bas
jack-shepard
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 3650
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   Sam 20 Oct - 23:29

en revoyant la bande-annonce, z'ont vraiment foirés la manière de le vendre. On a eu des bonnes bandes-annonces mais pour des mauvais films, mais rarement des mauvaises bandes-annonces pour des bons films.

mais bon, m'intéresse toujours pas angélique

Revenir en haut Aller en bas
Tommy
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 10335
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   Sam 20 Oct - 23:46

ciné m'a presque donné envie de le voir tiens hallucine et ce grâce à plusieurs points :


Citation :
e gros point positif, et là c'est une première pour un film d'Astérix, c'est la réalisation. On a enfin l'impression de voir un vrai film live d'Astérix avec une réalisation assez travaillée, une photographie convaincante et des décors qui ne font pas toc. Après, il reste un côté BD mais mieux maîtrisé que dans les films précédents et qui est surtout accentué par la 3D.

Citation :
e scénario tente une approche plus fidèle de la BD en racontant avant tout une histoire (plus qu'une suite de sketchs comme Mission Cléopâtre)

en fait, j'ai même jamais compris l'engouement autour de ce film que j'ai trouvé très médiocre.. réunir la grande famille Canal et centrer le film sur Debouzze et pas sur les deux héros, je l'ai toujours trouvé mauvais.

Citation :
Reste que ceux qui s'attendent à un nouveau Mission Cléopâtre risquent d'en sortir déçus car le film s'éloigne considérablement de ça.

je risque d'aimer alors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tommy
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 10335
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   Mer 4 Fév - 17:14

Une catastrophe.

Peut être même le pire des 4 Shocked même les jeux olympiques est mieux, c'est dire.

Absence de mise en scène marquante, scénar indigent et la palme de la cata revient à Edouard Baer, sur qui on a mis une perruque blonde et une moustache pour jouer...Edouard Baer ! troplol

Reste Depardieu qui s'en sort très bien, comme d'habitude mais vraiment un navet.

1 étoile

(pressé de voir celui d'Astier bounce  )
Revenir en haut Aller en bas
Elijah
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 21056
Date d'inscription : 05/06/2010
Localisation : Mystic Fall

MessageSujet: Re: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   Mer 4 Fév - 19:44

troplol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blu-Ray: "Astérix et Obélix: Au Service de Sa Majesté" - Février 2012
» le nouvel album du film "Astérix & Obelix Au Service De Sa Majesté"
» Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté - Sorti le 17-10-2012
» Astérix & Obélix: Au Service de sa Majesté
» [Cinéma] Astérix & Obélix : Au Service de sa Majesté (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Films sortis :: En ce moment dans les salles-
Sauter vers: