AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alice in wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lepinpin
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Spartaaaa!!!!

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Lun 5 Avr - 17:57

Citation :
Tim Burton réussi à imposer sont style sur le film et sa fonctionne
parfaitement.
ah je crois pas non,parce que ça sent le formatage Disney à 300%.il a rien imposé du tout.franchement,la magie qui ressort de ses films habituels,je l'ai absolument pas ressenti,et pourtant c'est le pays des merveille.si,la seule scène qui je trouve a vraiment la patte à la fois de Burton et du chef-d'oeuvre animé de Disney,c'est le souvenir d'Alice enfant,en gros à peine 10 secondes du film.
Revenir en haut Aller en bas
Kaizus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 5871
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Londres

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Lun 5 Avr - 21:46

Vu,

je me suis posé une question en sortant du cinema, quel est l'intérêt de faire une suite en film à un bouquin, si le film n'apporte rien à l'univers et à la réflexion initial?

...pour moi aucun.

C'est un film pour enfant, avec une histoire ultra-classique camouflée par des personnages semi-loufoques(pas mal de grimaces et de cabotinage, mais très peu de folie au final), une mise en scène classique(un peu habitué avec Burton mais bon) et une esthétique moyenne (Ça passe du fx superbe au très très médiocre pour se genre de prod).

Bref comme tous le monde déçu par le potentiel gaché du film.
Revenir en haut Aller en bas
http://troadai.wordpress.com/]http://troadai.wordpress.com
Xyrons
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 6403
Date d'inscription : 02/01/2010
Localisation : Neptune

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 16:28

Citation :
ah je crois pas non,parce que ça sent le
formatage Disney à 300%.il a rien imposé du tout.franchement,la magie
qui ressort de ses films habituels,je l'ai absolument pas ressenti,et
pourtant c'est le pays des merveille.si,la seule scène qui je trouve a
vraiment la patte à la fois de Burton et du chef-d'oeuvre animé de
Disney

pas d'accord sur ce point.
Perso j'ai vraiment ressenti la magie du film. Et même si on ne retrouve pas l'univers macabre de Burton on retrouve son gout de l'esthétisme.

Citation :

C'est un film pour enfant, avec une histoire ultra-classique camouflée
par des personnages semi-loufoques

je ne crois pas que le film soit réservé qu'aux enfants, bien au contraire il est tout public.
Citation :


et une esthétique moyenne

Au contraire j'ai trouvé l'esthétisme excellent (sa passe très bien en 2D)

Citation :

Bref comme tous le monde déçu par le potentiel gaché du film.

Pas comme tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
http://xyrons-mesnotes.over-blog.com/
lepinpin
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Spartaaaa!!!!

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 17:41

Citation :
Au contraire j'ai trouvé l'esthétisme excellent
(sa passe très bien en 2D)
c'est justement cela qui fait que ça ne marque pas,parce que l'esthétisme est repris et mélangé de ses anciens films et donc on était en droit d'espérer autre chose que du déjà vu de sa part.
un seul exemple:on retrouve la copie conforme de l'arbre mythique de SLEEPY HOLLOW.quelle originalité.

mais bon,après je suis un gros fan de Burton et de son potentiel imaginatif.d'où ma frustration pour ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Sylar
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4904
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 18:11

lepinpin a écrit:

un seul exemple:on retrouve la copie conforme de l'arbre mythique de SLEEPY HOLLOW.quelle originalité.
Ouais enfin ça c'est a prendre comme un clin d'oeil, ni plus ni moins. Après c'est pas balancé hyper subtilement, je te l'accorde
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56832
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:01

Yop enfin Sylar, pas d'aujourd'hui qu'il s'auto cite le pere Burton.. Et, c un peu un des soucis je trouve. déja dans sleepy hollow j'avais l'impression de voir un déballage Burton : oh regardez une citrouille, parce que? bah parce que je suis Tim Burton.

pas plus opportun que Woo quand il a commencé à fouttre des hirondelles autours de Cruise dans Mi2. Y a avoir un style et se complaire à vouloir le revendiquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
lepinpin
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Spartaaaa!!!!

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:14

c'est un peu ça en effet que je lui reproche de plus en plus,c'est qu'il a l'air de puiser dans son CV par manque d'inspi.
pourtant,de l'univers Burtonien on citait que c'était Elfman qui n'avait plus d'inspiration avec une surdité débutante (et contraignante vu le métier),mais finalement il nous l'a tous fait à l'envers et en particuliers pour ce film,et c'est Tim qui joue à la panne en rafistolant tous les décors de ses anciens films qui collent bien au style.
bizarrement,je reprochait à Gilliam que ces décors aux styles très burtoniens dans son dernier film manquent un peu de crédibilité en matière de réalisme,mais l'ayant revu,j'ai finalement plus apprécié l'esthétique de ce premier à celui d'ALICE.

je crains quand même le formatage studio,ce qui n'est pas pour rassurer vu le prochain projet de Burton et l'approche qui en est prévue.

Citation :
pas plus opportun que Woo quand il a commencé à fouttre des hirondelles
autours de Cruise dans Mi2.
whouaaaa,ça c'est collector ,dans le genre cliché ultra kitch,on fait pas mieux (ça a même inspiré les Wachowski pour l'arrivée de Smith avec les corbeaux dans RELOADED )
Revenir en haut Aller en bas
Sylar
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4904
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:19

Ha mais j'ai pas dis le contraire !
Et de la complaisance dans Alice, il y en a, yes !
Mais là pour le detail en question (donc ce fameux arbre) c'est juste un clin d'oeil rapide. Et dans l'intention meme, je vois pas vraiment le souci.
Enfin apres yesss j'aurais preferé qu'il se renouvelle plutot que de s'autociter, comme tu dis mais, pour le coup, et meme si Alice m'a déçu, ce detail m'a pas specialement choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56832
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:26

Aprés j'ai pas vu le Alice, donc bon je m'incline et vous laisse Surtout que en plus je suis pas le mieux placé pour parler de Burton, car vraiment il me gonfle depuis des années.ct un moment défouloir

Lepinoin, yes yes , mais c comment c utilisé aussi, ok "nawak" dans reloaded (meme si y a une symbolique méga lourde) mais dans un the killer par ex, ct super beau dans le contexte. (aprés le style trés "mélo" peut souler, pas pour ma part dans ce cas particulier)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
lepinpin
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Spartaaaa!!!!

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:32

ah je dis pas après que pour THE KILLER,j'ai pas kiffé.bien au contraire,c'était le premier Woo que j'ai pu voir,et c'est pour moi un incontournable,dont la scène que tu cites est pour moi très poétique.

Burton,t'aimes pas?ben c'est vrai que c'est particuliers hein.moi c'est depuis SWEENEY TODD,il fait du caca en barre.
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56832
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mar 6 Avr - 19:55

Disons que le coté particulier de Burton, jamais rien eu contre, au contraire, j'aime bcp Edward aux mains d'argent, et j'aime bien Batman returns, Beetlejuice est trés chouette, mars atack rigolo, ed wood trés bon (peut etre son meilleur film selon moi) et j'aime meme pee wee big adventure, mais depuis sleepy hollow j'ai l'impression qu'il n'a plus rien à dire et qu'il se complait. de plus si c indéniabement du moins a la base, un "visionnaire" un mec avec une identité forte, jamais trouvé que ct un méga réalisateur (je trouve que niveau découpage/rythme" ca laisse souvent à désirer, il a du mal des vois a sortit je trouve d"un coté "vignette") mais sur les derniers films que j'ai vu de lui ca devenait insuportable pour moi. aprés j'admets, pas vu sweeney todd, ou chocolate.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
Tommy
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 10429
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Mer 7 Avr - 17:00

Moi aussi, je considère Ed Wood comme son meilleur film !

Sweeney Todd, j'aime bien mais alors Chocolate, c'est mauvais. Pas autant qu'Alice mais c'est franchement pas terrible !
Revenir en haut Aller en bas
Xyrons
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 6403
Date d'inscription : 02/01/2010
Localisation : Neptune

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Jeu 8 Avr - 12:08

Citation :
moi c'est depuis SWEENEY TODD,il fait du caca en barre.

j'avoue SWEENEY n'est pas terrible, mais Alice j'ai franchement adoré
Revenir en haut Aller en bas
http://xyrons-mesnotes.over-blog.com/
lepinpin
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/12/2009
Localisation : Spartaaaa!!!!

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Jeu 8 Avr - 19:54

pour moi,ces musts:ED WOOD,BIG FISH,EDWARD AUX MAINS D'ARGENT,BEETLEJUICE.
Revenir en haut Aller en bas
Benyouri
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 1539
Date d'inscription : 08/02/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Ven 9 Avr - 16:00

J'ai été le voir le week-end passé, en 3D et en VF.
La 3D m'a plus convaincu que celle d'Avatar mais elle reste toujours pour moi un gadget dont on peut se passer.

Je regrette surtout le manque de surprises. Mais malgré quelques petites déceptions, j'ai apprécié cette version d'Alice. Le choix de Burton de vieillir l'héroïne m'a fait penser à Hook, mais là où Spielberg retranscrivait un Pays Imaginaire des plus fidèles, Burton ne s'éloigne pas non plus de l'oeuvre originale mais y apporte sa touche très personnelle.
La burtonisation est toutefois légère, ce qui me fait dire que Burton, sachant pour qui il travaillait et n'ayant plus rien à prouver, a choisi de ne pas surenchérir. L'univers qu'il montre est des plus réussis, même s'il manque un peu ce côté non-sens et absurde des livres de Caroll. A la place, on a droit à une douce folie, presque mélancolique, ce que j'ai envie d'appeler de la mélanfolie (un mot-valise pour rester dans l'esprit ).

Les comédiens sont très bons et les personnages de synthèses sont délirants, mais j'aimerais quand même revoir le film en VO car en VF, le ton de certaines répliques m'ont dérangé (avec la reine rouge notamment).

Ce n'est pas le meilleur Burton et le film a ses défauts (je me suis un peu ennuyé à la moitié du film) mais il est sympathique et je ne regrette pas d'être allé le voir.
Revenir en haut Aller en bas
cubi
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 6000
Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Dans ton cul

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Lun 12 Avr - 14:26

bon semaine de vacance pour moi =rattrapage de film pas vu
donc vu ce matin et bien que dire a part que c'est mauvais
y a pas grand chose à rajouter de ce qui a été dis plus haut.
Aucune ambiance, vide, scène plate, certaines scènes (surtout celle dans le monde réel) digne d'un bon téléfilm de disney, aucune tension, aucune magie, la musique plus que banal, et aucune scène épique.
Burton a rien a raconter dans son film a part "c'est moi qui dirige ma vie, pas les autres" seul message du film qui prend 2minutes pour 1h45 c'est un peu just.

un film qui donne pas vraiment envi d'être revue.
je crois que c'est pour moi son plus mauvais film
Revenir en haut Aller en bas
http://elleestbellepistache.tumblr.com/
Unkut
Utilisateur
Utilisateur


Messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2010

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 24 Avr - 15:01


Tim Burton fait parti des cinéastes qui ont marqué ma jeunesse ( la vision très jeune d’Edward aux Mains d’Argent est l’un de mes plus beaux souvenirs de cinéma ) , et d’ailleurs il reste à l’heure actuelle l’un de mes cinéastes préférés . Depuis plusieurs années maintenant son talent est assez unanimement reconnu , et son style, son univers, son cinéma sont salués par les médias, ses films sont désormais des succès ( parfois même de très gros succès : cf. Charlie et la Chocolaterie et aujourd’hui le carton mondial d’Alice au Pays des Merveilles ), au point que le nombre de fans du réalisateur n’a peut-être jamais été aussi grand , si l’on ajoute le fait qu’en cette année 2010 ce Alice au Pays des Merveilles est d’hors et déjà le plus gros succès du cinéaste et qu’il présidera la 63ème édition du Festival de Cannes en Mai : Une chose est sure la cote Tim Burton n’a jamais été aussi élevée qu’aujourd’hui .

Je garde un très beau souvenir de son précédent film Sweeney Tood ( l’un des mes gros coup de cœur de l’année 2008 ) , mais étrangement depuis le début son Alice au Pays des Merveilles ne m’attire pas plus que ça , le fait de voir Burton collaborer avec Disney pour un budget faramineux et l’adaptation du classique de Lewis Carroll m’est toujours apparu comme quelque chose d’un peu facile de la part d’un cinéaste de sa trempe , la filiation entre l’univers de Burton et de Carrol m’apparaissant comme une chose évidente et ce bien avant cette adaptation . Les images ( photos , affiches et vidéos ) que j’ai pu voir jusqu’à présent ne m’ont pas fasciné plus que ça ni esthétiquement ni cinématographiquement , mais bon un film de Tim Burton reste un évènement que je rate pas.

Donc même si j’attendu que mollement Alice au Pays des Merveilles , j’étais présent pour la première séance du film en VO et en 3D pour le découvrir dans des conditions optimales .
Tout d’abord d’une certaine manière le titre du film est mensonger puisque l’adaptation d’Alice au Pays des Merveilles que propose Burton , n’en est pas vraiment une , c’est davantage la suite toujours écrite par Lewis Carroll intitulée De L’autre Coté du Miroir qu’adapte Burton , Alice au Pays des Merveilles se résume à une allusion en début de film et un flash-back vers la fin . Le film se déroule donc avec une Alice , jeune adulte de 19 ans qui retourne au pays des merveilles ou elle était déjà allée quand elle avait 6 ans .
Maintenant pour ce qui est du film en lui-même , encore une fois même si je ne l’attendais pas à fond , j’espérais être une fois de plus surpris par Burton comme ce fut le cas par exemple sur des films comme Big Fish ou Sweeney Todd que je n’ai pas attendu avec impatience mais que j’ai adoré au final , là il n’en fut rien , ce fut une très grosse déception . Parce qu’au-delà des réserves que j’avais avant de voir le film , Alice au Pays des Merveilles n’est à mes yeux ni un bon ni même un bon divertissement , c’est pour moi le premier film clairement mauvais du cinéaste .

J’ai trouvé le film visuellement très fade dans ses passages réels, très coincé, ça ne décolle pas mais le problème c’est que ça ne s’améliore pas vraiment une fois qu’Alice est tombée dans le terrier et pénètre au pays des merveilles , c’est peut-être subjectif mais je trouve globalement le film très laid dans ses choix esthétiques , ses décors , les créatures qu’il nous montre , le style de certains personnages , c’est un peu un festival de mauvais gout ( j’ai presque envie de dire que le fait que les lunettes 3D assombrissent l’image n’est pas un mauvais point devant un film comme celui-ci , enfin entre le visuel du film et les lunettes j’avais quand même très mal aux yeux à la fin du film ) . Là ou Burton a d’habitude le don pour créer des univers géniaux ou proposer des idées esthétiques , des univers merveilleux , ici on l’impression d’une panne d’inspiration , Burton semble recycler vainement et de manière peu concluante, ses codes esthétiques en les standardisant et les vulgarisant pour une œuvre grand-public . Et encore parfois je trouve le film plus proche des super productions Disney ( je pense au très médiocre Monde de Narnia notamment ) que du cinéma de Tim Burton . En fait seuls quelques plans lors de l’arrivée d’Alice dans le pays des merveilles m’ont plu .

Le problème c’est que le film déçoit aussi sur le plan de la réalisation , c’est très impersonnel , indigne d’un cinéaste de la trempe de Burton ( quand on voit le type de plans auquel il a recours en permanence du type champ/contre-champs basique au possible et terriblement vains ) , la 3D absolument inutile ne fait que mettre en avant les carences de la réalisation .

Non , seulement quand il devrait être spectaculaire le film ne l’est pas , faute à une réalisation je-m’en-foutiste et impersonnelle , mais en plus la 3D est invisible 90% du temps , on la remarque lors de 2, 3 scènes vraiment et ce n’est même pas très intéressant ni très beau . Le procédé démocratisé par le récent chef d’œuvre de James Cameron, n’apporte ici rien au récit ni à la forme, là ou Cameron a avant tout utilisé la 3D pour utiliser au mieux toutes les possibilités qui étaient à sa disposition niveau mise en scène et d’une certaine manière repousser ses limites sur ce plan, Burton néglige les possibilités qui s’offrent à lui ( c’est peut-être du au fait que le film n’a pas été tourné en 3D mais dans ce cas c’était pas la peine de le sortir sous ce format ) et la 3D met vraiment l’avant sur la faiblesse de sa réalisation ici .

Burton semble s’en foutre autant de l’histoire qu’il raconte que de sa réalisation, du coup on s’ennui pas mal, on ne s’intéresse ni aux enjeux ( prévisibles ) ni aux personnages ( souvent la faute à un casting en roue libre sur lequel je vais revenir ), pas de traces de l’esprit de Lewis Carrol et finalement pas de traces non plus de l’esprit Burton, j’ai trouvé le film dans son ensemble très ennuyeux . Quand on est au pays des Merveilles , Burton s’intéresse plus à ses personnages secondaires qu’à son héroïne ,ce qui non seulement crée un certain déséquilibre dans la construction du film et sa narration mais cela fait aussi que les rares thématique que le film évoque ( effleure plutôt ) sont concentrées au début et à la fin du film dans le monde réel . Des thématiques tout sauf neuves comme l’émancipation d’une jeune fille dans une société qui ne lui laisse pas son mot à dire et l’évasion à travers les rêves ? Bof surtout que ça reste quand même très en surface des choses ,et désir final de l’héroine de partir pour la Chine qui trouve un écho étrange avec l’actualité du Box-Office ou la Chine est le nouveau marché émergeant ( une suite à ce film là bas est envisageable ? ou envisagée ? ) . Et puis dans son dernier acte Burton s’égare dans de l’Heroic Fantasy enfantine et infantile , plus proche de l’ignoble Monde de Narnia ( produit par les Studios Disney lui-aussi ) que de son cinéma , c’est pas vraiment spectaculaire , ce n’est pas palpitant loin de là .

Le déséquilibre narratif qu’occasionne le traitement des personnages est aussi le fait des acteurs , si la jeune actrice Mia Wasikowska constitue une révélation, s’avère la meilleure performance du casting et l’une des seules satisfactions que m’a proposé le film , le reste du casting oscille entre ses « fidèles » qui tirent la couverture sur eux ou du moins que Burton surexpose ( Johnny Depp et Helena Bonham Carter ) et des nouveaux venus trop mis en retrait pour que l’on puisse réellement poser un avis sur leur prestations ( Anne Hathaway et Crispin Glover ) .

En plus de l’actrice principale , le seul lot de consolation que j’ai trouvé dans Alice au Pays des Merveilles est sa bande-originale signée Danny Elfman qui à défaut de se renouveler dans son style propose une partition très efficace qui possède autrement plus de souffle et d’intérêt que le film .

Tim Burton signe son plus mauvais film et le plus commercial, c’est un film tristement désincarné, qui ne semble même pas intéresser le cinéaste, appauvri par une mise en scène impersonnelle, anodine et indigne dont la 3D ne réussit qu’à mettre en relief les carences ,le récit ne captive pas à cause de trop nombreux déséquilibres dans la conception du scénario , on s’ennuie ferme…Il n’y a pas grand-chose qui relève le niveau de ce film qui ne dépasse pas le stade de grosse production pour enfants sans âme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Dim 16 Mai - 2:16

Je vais faire court comme d'habitude Very Happy

Bon alors que dire de cette Alice si ce n'est que c'est une véritable déception , je ne veux pas dire par cela que c'est un mauvais film loin delà mais j'en attendais tellement mieux peut être trop beaucoup trop étant assez fan du disney. C'est peut être ça qui m'a rendu cinglé mais passons lol!

Points positifs :

-Les personnages tous aussi timbrés les un que les autres surtout le lièvre de mars,le petit loir avec sa petite épée,le lapin blanc, la chenille et helena Bonham Carter en reine rouge même si son design final laisse à désirer et bien sûr tous les autres personnages absolument délirants sauf un ...
Sinon le dragon je sais plus le nom exact Jawerbocky un truc comme ça est vraiment bien fait.
Spoiler:
 

-L'univers est incroyable, c'est vraiment beau du début à la fin , le château de la reine rouge est tout de même impressionnant.

Points Négatifs (ca va faire mal) :

- Mais qu'est ce que c'est que ce Johnny depp qui monopolise l'écran et qui en fait toujours trop on a qu'une envie c'est de l'assomer pour qu'il la ferme et arrête ses singeries aussi ridicules les unes que les autres y faut bien le dire il ne sert à rien d'autre.
Spoiler:
 

- Alors l'histoire mais c'est une blague ? je sais pas si c'est comme ça dans le deuxième bouquin mais c'est du grand n'importe quoi.
Oh Alice sauve nous et on va te mettre le chapelier dans les pieds pour bien t'embêter bref un scénario totalement bidon.Je passerais sur la fin qui est complètement nulle?Je trouve pas de bon mot, pourrie peut être.

On avait tout pour faire un grand film on se retrouve juste avec un bon film sympa mais sans plus.

Mr Burton si vous pouviez arrêter les conneries ce serait sympa....


Dernière édition par SithVador le Sam 29 Mai - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nash
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Lun 24 Mai - 0:35

J'ai pas mal posté sur Alice sur Allo , mais je me permet de remettre ici mon avis :



Tim Burton nous revient cette année avec Alice In Wonderland , produit par Disney et avec les éternels Helena Bonham Carter et Johnny Depp a l'affiche. Fusion de 2 visions artistique annoncé comme complémentaire , adaptation d'un livre phare , premier film en 3D pour le cinéaste , il est évident que le film était attendu par beaucoup .

Mais n'en déplaise aux éternels défenseurs aveugles de Burton et a une partie de la presse habitué a dire Amen a tout ce que produit le chevelu aux lunettes bleues , Alice est loin de tenir ses promesses.

Prenant sa place 13 ans après les événement raconté dans le dessin animé de 1951 , Alice est aujourd'hui une jeune femme de 19 ans , ayant tout oublié de son premier voyage , et qui doit vivre avec les soucis bien réel de son époque : A savoir se trouver un Lord avec qui se marier vite fait , et surtout pas moufter. Mais bien entendu , par un amas de circonstances elle va de nouveau suivre le lapin blanc et découvrir qu'elle est au centre d'une prophétie et que le sort du Wonderland est entre ses mains..

Si les dix premières minutes tiennent la route , on désenchante très vite en découvrant le reste.
Servi par une photographie indigeste voulant a la fois offrir un monde coloré saturé et une ambiance sombre a la lumière terne , Burton se perd dans une logique d'illustrateur plutôt que de réalisateur. S'ensuit une série de tableaux a la chaîne qui , malgré une pléthore de personnages haut en couleurs (c'est le cas de le dire) , confine le spectateur a l'écart et ne suscite que l'indifférence.
La faute a une structure scénaristique inexistante , sans la moindre inventivité narrative et dont résulte une complète absence de point de vue :
Pendant tout le film Alice visite le pays des merveilles sans que ça lui fasse le moindre effet et ne s'implique jamais dans le récit.
S'ajoute a ceci de nombreuses ellipses sensées donner du rythme mais qui n'en confère aucuns et une tentative de traitement excentrique des protagonistes qui tient plus de la foire au portnawak que de la folie fantaisiste.

Tout les bonnes idées d'approfondissement de personnages n'étant jamais exploité et relégué au statut d'amorçe , on a a peine le temps de découvrir l'intimité de l'un d'eux qu'il regagne de plus belle sa fonction mécanique et cliché .

Ca donne une reine blanche qui déambule comme dans une publicité coco chanel , un méchante reine rouge plutôt enfant gâté capricieuse que véritable tyran , un vilain valet sans aucuns charisme et un Johnny Depp inégale en chapelier fou, plutôt convaincant dans son intonation et dans ses scènes intimiste mais cassant tout son travail en s'enfermant dans ses frasque a la Jack Sparrow . Je passerais sous silence la scène de danse ; chose la plus what the fuck jamais vu dans un Burton et qui contrairement a Beetlejuice , n'a aucuns sens.
L'ironie étant que les personnages les plus touchant s'avère finalement être les créatures en synthèse , comme les grenouilles majordomes ou le lièvre syphonné , qui contrairement a leurs collègue en chair et en os , n'en font pas des caisses et sonnent justes.

On regrettera également le cynisme latent d'un homme qui mettait jadis toutes ses tripes dans ses créations de rêveurs et qui aujourd'hui nous balance un mépris déguisé en flinguant son passé a travers une héroïne qui préfère quitter le monde des rêves pour aller faire carrière dans le commerce !!!

Enfin , l'adaptation de Tim Burton est un non-sens total par rapport a l'oeuvre de Lewis Caroll . Enchaînant les moments d'humour lourdingue et un aspect parfois héroic-fantasy hors de propos , toute la logique absurde , la folie ,l'ambiguité et la déviance du support original se voit évincé et remplacé par une lutte contre le bien et le mal , un schéma campbellien qui , si il n'est pas traité de manière iconique , devient un exercice complètement vain et vide de sens. De la a dire que le formatage est du a un Burton qui ne maîtrise pas son sujet ainsi qu'a la politique écrasante de la firme a Mickey , il n'y a qu'un pas qu'on franchira aisément. Et ce n'est pas le générique de fin -véritable placement produit complètement étranger a l'univers -chanté par Avril Lavigne qui me persuadera du contraire .

Production design catastrophique , mise en scène laborieuse voir inexistante lors de la bataille finale qui arrive a faire pire que la saga Narnia entière , Tim Burton a réussi le tour de force de proposer a la fois son pire film , l'un des pires Disney et la pire adaptation de Lewis Caroll puisque dénué de sa substance originelle . Avec un tel palmarès , Alice in Wonderland se pose comme l'antithèse d'un Ed Wood , et se fait le triste témoin du point d'orgue de cette entreprise de reniement artistique opéré par son réalisateur depuis Big Fish .
Revenir en haut Aller en bas
Doctor_Ash
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 9445
Date d'inscription : 06/12/2009
Localisation : Twin Peaks

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 0:57

Ouep donc j'en avais pas parlé, juste pour faire court, en gros le même avis que tout le monde.
C'est de la merde quoi
Le pire film de Burton et de loin pour moi (sans dec même Planet of apes est plus intéressant)

C'est chiant, long, aucun intérêt, rien à raconter, hideux visuellement (mais vraiment hideux), direction artistique à la masse, acteurs cabotinant comme des malades (Depp est juste insupportable, son pire rôle, il fait juste n'importe quoi), mise en scène mollassone.
Bref perso j'avais aimé le Sweeney Todd de Burton, c'était pour moi un de ses meilleurs films depuis longtemps.
Mais là grave calmé, c'est une purge pur et simple, sans passion, sans talent, sans envie même on dirait, complètement désincarné.
Bref rien à sauver dans ce truc, et (ça m'arrache la gueule de dire ça hein) mais j'ai peur que Burton en tant que réal n'ai plus rien a offrir, et n'ai même plus envie d'offrir encore quelque chose.

D'autant plus quand on voit comment il est limite cynique, je citerai d'ailleurs Nash qui a bien résumé:

Citation :

On regrettera également le cynisme latent d'un homme qui mettait
jadis toutes ses tripes dans ses créations de rêveurs et qui aujourd'hui
nous balance un mépris déguisé en flinguant son passé a travers une
héroïne qui préfère quitter le monde des rêves pour aller faire carrière
dans le commerce !!!

Bref dégouté complètement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Larme_de_dragon
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 3379
Date d'inscription : 08/12/2009
Localisation : Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 1:08

Spider-Ash a écrit:
Ouep donc j'en avais pas parlé, juste pour faire court, en gros le même avis que tout le monde.
C'est de la merde quoi
Le pire film de Burton et de loin pour moi (sans dec même Planet of apes est plus intéressant)

C'est chiant, long, aucun intérêt, rien à raconter, hideux visuellement (mais vraiment hideux), direction artistique à la masse, acteurs cabotinant comme des malades (Depp est juste insupportable, son pire rôle, il fait juste n'importe quoi), mise en scène mollassone.
Bref perso j'avais aimé le Sweeney Todd de Burton, c'était pour moi un de ses meilleurs films depuis longtemps.
Mais là grave calmé, c'est une purge pur et simple, sans passion, sans talent, sans envie même on dirait, complètement désincarné.
Bref rien à sauver dans ce truc, et (ça m'arrache la gueule de dire ça hein) mais j'ai peur que Burton en tant que réal n'ai plus rien a offrir, et n'ai même plus envie d'offrir encore quelque chose.

D'autant plus quand on voit comment il est limite cynique, je citerai d'ailleurs Nash qui a bien résumé:

Citation :

On regrettera également le cynisme latent d'un homme qui mettait
jadis toutes ses tripes dans ses créations de rêveurs et qui aujourd'hui
nous balance un mépris déguisé en flinguant son passé a travers une
héroïne qui préfère quitter le monde des rêves pour aller faire carrière
dans le commerce !!!

Bref dégouté complètement...

Ca reflète bien ce que je penses également du film.
Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56832
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 1:12

Et bé j'en ai déja plus rien a faire du cinéma de Burton, maiss ce que tu viens de dire me calmerait meemee si j'étais attaché dans un cachot pendant 30 ans sans films sans rien à part ça en face de ma gueule.

_________________
Anciennement  Tayelore, Captain mind fucker, Captain Please Ken, super mind fucker man ou toto pour les intimes.

................................................

Jor El :"You have given them an ideal to aspire to, embodied their highest aspirations. They will race, and stumble, and fall, and crawl and curse and finally they will join you in the sun, Kal-El"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 1:14

Tayelore a écrit:
Et bé j'en ai déja plus rien a faire du cinéma de Burton, maiss ce que tu viens de dire me calmerait meemee si j'étais attaché dans un cachot pendant 30 ans sans films sans rien à part ça en face de ma gueule.

Revenir en haut Aller en bas
Tayelore
Admin
Admin
avatar

Messages : 56832
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 1:15

Ps: quelle tristesse vraiment si il en est a un point ou meme sans vrai vielliété artistique, il en a meme plus rien a fouttre de son "commerce", j'epere qu'il est heureux par ailleurs.. pas cool pour ceux qui aiment son ciné et qui espere, par contre.. si il en est la par contre, décroches quoi Timi What a Face

_________________
Anciennement  Tayelore, Captain mind fucker, Captain Please Ken, super mind fucker man ou toto pour les intimes.

................................................

Jor El :"You have given them an ideal to aspire to, embodied their highest aspirations. They will race, and stumble, and fall, and crawl and curse and finally they will join you in the sun, Kal-El"


Dernière édition par Tayelore le Sam 29 Mai - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cinefeeling.net
Killzeus
Utilisateur
Utilisateur
avatar

Messages : 4688
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Alice in wonderland   Sam 29 Mai - 1:17

Tayelore a écrit:
Ps: quelle tristesse vraiment si il en est a un point ou meme sans vrai vielliété artistique, il en a meme plus rien a fouttre de son "commerce", j'epere qu'il est heureux par ailleurs.. pas cool pour ceux qui aiment son ciné et qui espere, par contre.. si il en est la par contre, décroches quoi Timi What a Face

Il faudrait qu'on le Kidnappe pour lui faire comprendre.Il changerai peut être de direction artistique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alice in wonderland   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alice in wonderland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alice in Wonderland make up....
» [WINX CLUB] -La reine 2 coeur (Alice in Wonderland) p11 21/7
» Alice in Wonderland (2010)
» johnny depp, Alice in wonderland.
» Alice in Wonderland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Films sortis :: En ce moment dans les salles-
Sauter vers: